AP Photo/Beth A. Keiser

Depuis sa création par Jeff Bezos en 1994, Amazon est passé de librairie en ligne, à géant de la tech. Il y a vingt ans, en 1999, Amazon était encore une jeune startup tout juste âgée de cinq ans qui naviguait sur le marché de l’e-commerce. Cela n’a pourtant pas empêché son DG Jeff Bezos de rêver encore plus grand. À l’époque, Amazon commençait tout juste à étendre ses offres au-delà de la simple vente de livres. Mais Jeff Bezos avait déjà des visions excentriques pour son premier site Web, qui est devenu aujourd’hui un marché unique pour tout. Mais rappelons-nous qu’aujourd’hui Jeff Bezos est l’homme le plus riche du monde, avec une fortune estimée à plus de 141 milliards de dollars (124 milliards d’euros).

Voici 8 prédictions faites par Jeff Bezos en 1999 :

‘Nous voulons essayer de construire un endroit où les gens peuvent trouver et découvrir tout ce qu’ils auraient envie d’acheter en ligne’, avait déclaré Jeff Bezos lors d’une apparition dans le talk-show de Charlie Rose.

Jeff Bezos avec le premier logo d’Amazon, qui a été peint à la bombe pour une interview télévisée. AP Photo / Andy Rogers

La vision de Jeff Bezos de 1999 est devenue une réalité. Un sondage mené en 2018 par NPR et Marist a révélé que les acheteurs en ligne sont plus susceptibles de commencer leur shopping sur Amazon, avant même de se lancer sur un moteur de recherche comme Google.

‘Les centres commerciaux sont de l’histoire ancienne’.

Seph Lawless

Les centres commerciaux aux États-Unis ont fermé à cause de « l’apocalypse du commerce de détail » qui a obligé des milliers de magasins physiques à fermer leurs portes. Selon un rapport publié en 2018 par le Credit Suisse, 20 à 25% des centres commerciaux seraient susceptibles de fermer au cours des cinq prochaines années, un signe qui rend encore plus réelle la déclaration de Jeff Bezos à The Wired.

Jeff Bezos prédisait que les magasins physiques ne survivraient que s’ils pouvaient fournir au moins l’une de ces deux caractéristiques : une ‘valeur de divertissement’ ou une ‘commodité immédiate’.

AP Photo/Stevan Morgain

Jeff Bezos a déclaré que « la valeur de divertissement » était la raison pour laquelle des lieux tels que le cinéma ne mourraient pas. « C’est l’expérience qui fait que vous allez toujours au cinéma et que vous ne louez pas de films, n’est-ce pas? » avait déclaré Jeff Bezos à Wired.

Comme il l’avait prédit, de nombreux centres commerciaux et magasins ont testé ces deux voies pour rester dans la course. Certains ont transformé leurs magasins pour offrir des expériences de haute technologie afin d’attirer les clients vers leurs emplacements physiques.

Pendant ce temps, Jeff Bezos désirait lui aussi profiter avec Amazon de l’avantage d’offrir une « commodité immédiate », ce qui l’a incité à acheter Whole Foods et à expérimenter avec d’autres magasins de détail.

« Vous pouvez prendre en charge le dernier kilomètre de livraison vous-même à tout moment », avait déclaré Jeff Bezos à Wired en 1999.

‘Je crois vraiment en cette notion d’équipement, qu’il y aura beaucoup de choses connectées à Internet … il y aura également tout un tas de choses connectées au réseau’.

Shayanne Gal/Business Insider

Il semblerait que Jeff Bezos ait prédit une maison intelligente en 1999. Amazon propose désormais une multitude de ses propres dispositifs de maison intelligente, tous compatibles avec Alexa, tels que des haut-parleurs Echo, des prises, des horloges, des micro-ondes et des systèmes de sécurité domestique.

En 1999, Amazon et la chaîne de librairies Barnes&Nobles étaient considérés comme des concurrents directs dans le secteur de la vente de livres. ‘Je parie que, dans un an, ils ne nous considéreront pas comme des concurrents directs’, avait déclaré Jeff Bezos à Wired. ‘De toute évidence, c’est le cas aujourd’hui, mais nous entrons sur des chemins différents… nous essayons d’inventer l’avenir du commerce en ligne, et eux ne font que défendre leur territoire’.

Charles Platiau/Reuters

Tandis que Barnes&Noble est en grande partie resté une librairie, pour Amazon, les livres sont seulement un produit de son marché en croissance constante. Peut-être qu’au début des liseuses électroniques, les deux marques étaient considérées comme des concurrents directs, mais la liseuse électronique d’Amazon appelée Kindle a largement dépassé le Nook de Barnes&Nobles.

‘La publicité est également un modèle très pertinent sur le net. On va pouvoir donner davantage de sens aux annonces pour les clients en ciblant mieux ces annonces, c’est quelque chose qui est difficile à faire à la télévision’ .

AP Photo/Richard Drew

Les publicités ciblées, qui utilisent les données de l’historique de recherches et d’achats des internautes, sont aujourd’hui monnaie courante. Alors que la consommation de programmes télé continue de diminuer, de plus en plus d’argent est investi dans la publicité numérique.

À la fin de l’année 2018, Amazon était en passe de devenir le troisième annonceur numérique aux États-Unis après Google et Facebook.

‘Il n’y a rien de plus frustrant que d’attendre deux minutes pour que votre ordinateur démarre. Après avoir attendu deux minutes, j’ai déjà oublié ce que j’allais faire. C’est donc, je pense, un technologie très importante. Et les gens y travaillent. Et cela va arriver un jour’.

AP Photo/Richard Drew

Jeff Bezos a évoqué des attentes parfois très longues pour démarrer son ordinateur lors de plusieurs interviews en 1999. Dans une interview accordée à Charlie Rose, Jeff Bezos devinait que les ordinateurs seraient bientôt équipés de ce qu’il appelait à l’époque une « mise en marche instantanée ».

Entre les smartphones qui vous apportent des réponses à portée de main et les ordinateurs portables qu’il n’est pas nécessaire d’éteindre après chaque utilisation, il a réussi. La technologie n’a jamais été aussi facilement accessible.

Le portrait de Jeff Bezos dans Wired datant de 1999 décrivait la vision du DG d’Amazon pour 2020 : ‘La grande majorité des produits achetés en magasin — aliments de base, produits en papier, produits de nettoyage, etc. — vous les commanderez par voie électronique’.

Alors que « la grande majorité » est sûrement une exagération, les achats en ligne ont explosé. Amazon est devenu le site de prédilection pour acheter des produits de première nécessité et des produits ménagers, notamment avec des offres comme des abonnements aux produits, les achats faits directement à l’oral via Alexa et Prime Pantry, qui simplifient la commande d’articles.

Cependant, toutes les prédictions de Jeff Bezos n’étaient pas totalement exactes.

REUTERS/Joshua Roberts

Jeff Bezos a discuté de l’utilisation des données des clients d’Amazon dans une interview accordée à l’émission « 60 Minutes » diffusée sur CBS. Dans l’extrait, le journaliste Bob Simon a déclaré quelque chose de surprenant : « Jeff Bezos refuse d’écarter la vente d’informations précieuses à d’autres sociétés. Mais il ne pense pas que ses clients s’inquiètent de ce problème ».